Investissement agricole: mobilisation de 1900 hectares pour les petits projets

شارك هذه المقالة مع أصدقائك!

Dans le cadre des efforts visant la mobilisation du foncier de l’Etat pour la promotion de l’investissement dans le secteur agricole, l’Agence pour le développement agricole (ADA) lance une nouvelle opération de location longue durée des terrains portant sur plus de 1900 ha de petites parcelles.

 

Le partenariat public-privé autour des terres agricole de l’Etat avait concerné, dans une première phase les terrains domaniaux de superficies moyennes. Il sera aujourd’hui élargi à toutes les terres domaniales gérées auparavant par la Direction des Domaines de l’Etat.

 

En effet, près de 900 petites parcelles (inférieures à 10 ha en bour et à 5 ha en irrigué) couvrant près de 2100 ha sont louées actuellement par la Direction des Domaines de l’Etat dans le cadre de contrats de courtes durée via des enchères publiques. Ce patrimoine foncier constitue une opportunité d’investissement importante pour le secteur agricole notamment pour les petits agriculteurs et les petites et moyennes entreprises agricoles à travers des projets d’investissement pérennes et économiquement viables.

Dans ce cadre, l’Agence pour le Développement Agricole vient de lancer l’appel d’offres n° 01/14/R pour la location de petites parcelles sur une superficie de 1910 ha qui sera géré au niveau régional et ce, afin d’assurer plus de proximité au profit des candidats.

Cet appel d’offres qui sera mis en œuvre selon une approche déconcentrée à travers la mise en place de commissions régionales dédiées à cette opération concerne 872 projets.

En vue de rendre accessible la participation des petits agriculteurs et des petites entreprises à cette opération de partenariat public-privé, l’offre a été adaptée proposant des terrains de superficie commençant à 1000 m².

Le cahier des charges a également été allégé de manière significative à travers la non exigence de l’attestation de capacité financière, la réduction de la valeur de la caution de soumission à 3000 DH au lieu de 5000 à 50.000 DH et la réduction de la caution de sécurisation de l’investissement à 1% au lieu de 2.5% et 5% pour les terrains de superficies supérieures à 10 ha.

 

 

‫0 تعليق

اترك تعليقاً