الرئيسيةاخبار فلاحيةLES STATISTIQUES AGRICOLES : L’AUTRE MISSION DE LA DIRECTION REGIONALE DE L’AGRICULTURE DE CASABLANCA
اخبار فلاحية

LES STATISTIQUES AGRICOLES : L’AUTRE MISSION DE LA DIRECTION REGIONALE DE L’AGRICULTURE DE CASABLANCA

LES STATISTIQUES AGRICOLES : L’AUTRE MISSION DE LA DIRECTION REGIONALE DE L’AGRICULTURE DE CASABLANCA 

                                                                       

Dans le cadre de la mission d’information qui lui est dévolue, la Direction Régionale de l’Agriculture (DRA) de Casablanca est appelée à collecter des informations à caractère  commercial relevant des secteurs de l’agriculture et de l’élevage au niveau de la Wilaya du grand Casablanca. D’autant plus, la situation de la DRA au centre des plus grands marchés du pays pour les produits agricoles, suggère le rôle particulier qu’elle doit jouer dans la production de l’information économique et agricole.

Devant cet environnement spécifique, la DRA de Casablanca est invitée en premier à répondre à ses besoins en matière d’information sur les marchés des produits agricoles,

Les marchés de gros de Casablanca, de par l’importance du volume des transactions qui s’y opèrent, exercent une influence décisive sur le comportement des autres marchés du pays. Ils peuvent être considérés comme des marchés de références au niveau national.  C’est ainsi que le programme des enquêtes à réaliser par la Direction Régionale se trouve particulièrement élargi, dans la mesure où elle est appelée à accomplir, en plus des enquêtes à caractère périodique inscrites dans le cadre du programme  annuel des enquêtes agricoles, des enquêtes quotidiennes pour le suivi des  prix de gros des produits agricoles.

 

La région du Grand Casablanca compte une grande concentration démographique et par conséquent un grand centre de consommation des produits agricoles ; d’où l’implantation des principaux  marchés de gros du Royaume à savoir :Le marché de gros des fruits et légumes, le marché de gros des viandes blanches, le marché de gros des œufs et les Abattoirs communautaires de la Wilaya du grand Casablanca.

 

Pour ces multiples raisons, la DRA de Casablanca a développé  son système d’information sur les prix des produits agricoles, avec l’assistance des Directions  Centrales concernées du Département de l’Agriculture et ne cesse de l’améliorer, son rôle est d’assurer aussi son maintien avec régularité et fiabilité.

 

Pour la collecte des informations sur les prix au niveau des différents marchés de gros de Casablanca, une équipe d’enquêteurs statisticiens expérimentée est  chargée de recueillir quotidiennement les informations sur la cotation  chez les grossistes des fruits et légumes d’une cinquantaines de produits, volaille, œufs et chevillards au niveau des abattoirs.          Le système de collecte comprend aussi le suivi des prix et de l’appréciation de la qualité et la quantité des céréales, légumineuses, aliments de bétails et animaux vifs au niveau des souks hebdomadaires de la région ainsi que les prix des engrais chez les revendeurs.

D’autres enquêtes importantes sont réalisées à l’occasion de certains événements  tel que le suivi des prix et de l’état d’approvisionnement des produits alimentaires de forte consommation durant le mois sacré du Ramadan, des prix du mouton  et de l’état d’approvisionnement à l’occasion de l’Aid Al  Adha.

 

Avec la mise en place du  nouveau système d’information sur les prix des produits agricoles du Ministère  de l’Agriculture et de la Pêche Maritime depuis 2011,  qui consiste au niveau régional,  à  la collecte et la transmission des données sur les prix   via le réseau 3G ou GPRS à l’aide des PDA-téléphones portables et une application mobile, les informations sur les prix sont saisies et diffusées en même temps  sur le site web Assaar  lancé par le Ministère de l’agriculture,  accessible  aux opérateurs économiques, décideurs et au large public. Par ailleurs, ce système d’information devait contribuer à une plus grande transparence du marché et de son fonctionnement par la disponibilité sur le site web de données fiables, régulières et rapides.

 

Parallèlement, la DRA de Casablanca a lancé un  système pilote au niveau National de collecte quotidienne des prix au niveau du marché de gros des fruits et légumes, il se propose de constituer une ébauche à la standardisation de la qualité des produits agricoles, il se base sur la différenciation  de chaque  produit  en plusieurs catégories et ce à partir de critères déterminants dans la formation des prix , tel que le calibre du produit, la variété, l’origine ou la provenance, la couleur ou le degré de maturité du produit, le mode de présentation en caisse ou en plateaux. Cette démarche de relever les prix a permis d’identifier durant une année à titre d’exemple: 240 catégories de pommes, 24 catégories de clémentines et 12 Catégories de pomme de terre.

 

Les enquêtes agricoles annuelles forment la deuxième composante  du système statistique, elles sont conduites sur des échantillons tirés de la base aréolaire. Cette base de sondage assure la couverture complète du territoire de la région du grand Casablanca.        La méthode  utilise les outils modernes de gestion et de traitement informatique des données (utilisation des images satellitaires, SIG et GPS). A ce titre, les statistiques agricoles au niveau de la région ont bénéficié de deux grandes opérations entamées au niveau national par le ministère de l’agriculture à savoir : premièrement, la numérisation du territoire agricole appelée « Al Majal », c’est une opération qui a pour objectifs de cartographier les grandes occupations des terres et de mettre à jour  la base de sondage aréolaire. Deuxièmement, l’actualisation de l’échantillon aréolaire.

 

Le programme annuel des enquêtes agricoles a pour objectifs la détermination des superficies emblavées par culture, le suivi de la campagne agricole, l’estimation des rendements,  les prix reçus par les agriculteurs sur leurs productions ainsi que la réalisation de l’enquête élevage en deux passages chaque année, l’objectif est d’avoir des données sur l’effectif du cheptel, ses caractéristiques (sexe, classes d’âge….etc.) ainsi que son mouvement.

 

Ce dispositif des statistiques agricoles permet de mettre des informations utiles aux  opérateurs et décideurs du secteur agricole,  contribue à l’élaboration des projets dans le cadre du Plan Maroc Vert et de suivre le dynamisme crée par le plan agricole régional de Casablanca.

اضف تعليقك

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *